Retour Points de vue d’expert | Publié le 23/12/20

La levée de fonds IPO et le Commissariat aux Comptes

Qu’est-ce qu’une "IPO" ?

Une IPO (Initial Public Offering) ou introduction en Bourse en français consiste à mettre en vente les titres d’une société sur un marché réglementé après avoir reçu l’autorisation des autorités de contrôle. En France, ce rôle est attribué à l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Une société peut recourir à plusieurs procédures d’IPO, telles que par exemple :

  • L’Offre à Prix Ouvert (OPO)
  • L’Offre à Prix Ferme (OPF)
  • L’Offre à Prix Minimal (OPM)

L’introduction en Bourse permet aux entreprises ou aux groupes de sociétés, de grandes ou de petites tailles d’ouvrir leur capital à de nouveaux investisseurs qui pourraient être des institutionnels, des individuels ou des salariés.

 

Une levée de fonds IPO, pourquoi faire ?

Une levée de fonds IPO peut présenter plusieurs opportunités pour une société, dont notamment :

  • Lever des nouveaux capitaux afin d’accélérer son développement, sans faire appel à ses actionnaires historiques ou à ses banques ;
  • Renforcer sa structure financière ;
  • Améliorer sa notoriété notamment auprès du grand public ;
  • Améliorer la liquidité des actions de l’entreprise.

Les introductions en Bourse ne sont pas systématiquement rentables pour les investisseurs mais tous ces facteurs contribuent de permettre à la société de se développer en finançant sa croissance et ses investissements.

 

Le rôle du commissaire aux comptes ?

Les levées de fonds IPO sont des opérations réglementées qui imposent le respect de nombreuses contraintes administratives et comptables, tels que  :

  • Une obligation périodique de transparence et de communication de données financières auditées de l’entreprise (bilan, compte de résultat etc…) ;
  • L’établissement d’un prospectus qui devra être déposé à l’AMF afin d’obtenir un visa préalable à toute introduction. Une fois le délai de 2 ans passé, le visa de l’AMF n’est plus a priori et devient a posteriori. L’AMF demande des explications et d’éventuelles modifications sur le document de référence communiqué au marché.

 

En tant que garant de l’information financière et comptable, le commissaire aux comptes a un rôle important dans le processus de levée de fonds. Il devra notamment :

  • Apporter un regard extérieur et indépendant sur l’ensemble de l’opération envisagée ;
  • S’assurer que la société communique une information financière fiable et adapté aux actionnaires ;
  • S’assurer du respect des délais de communication.

Dans le cadre, notamment, de l’émission d’un prospectus, document clef préalable à toute levée de fonds IPO, le commissaire aux comptes devra mettre en œuvre les diligences prévues par le règlement (CE) n°809/2004 et le règlement général de l’AMF.

 

Le commissaire aux comptes, un partenaire clé pour votre IPO 

Le métier de commissariat aux comptes est un métier réglementé qui nécessite une parfaite maîtrise de l'ensemble des sujets techniques. Garant(s) de l’information financière qui sera publiée sur les marchés financiers, le ou les commissaires aux comptes sont des partenaires clés de l’opération au même titre que les conseils de la société tels que l’expert-comptable. Nos experts dédiés peuvent vous accompagner pour votre opération d'introduction en Bourse.

Print Friendly, PDF & Email

Suivez-nous !

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Top