Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 05/01/17

Whistleblower reconnu par la Justice.-

Dans un rendu du 16 décembre, la cour d'appel de Paris a reconnu un ancien salarié de Natixis comme un lanceur d'alerte (ayant dénoncé en 2008 une opération de manipulation de cours). Son licenciement est frappé de nullité, Natixis doit le réintégrer et l'indemniser au passage de 334.000 euros. Il y a 3 ans, le conseil des prud'hommes de Paris n'avait pas reconnu son statut de lanceur d'alerte.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top