Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 11/12/19

Tracfin face au blanchiment.-

Tracfin va être contrôlé par le Groupe d'action financière, organisme intergouvernemental chargé de promouvoir des normes antiblanchiment efficaces au niveau mondial. Le dernier contrôle remonte à 2010. L'an dernier, la cellule de contrôle de Bercy a traité 1.718 déclarations de soupçon en lien avec un financement présumé du terrorisme (-25% annuels). Outre l'immobilier de luxe, vecteur classique de blanchiment, les cryptoactifs montent en puissance pour recycler l'argent sale. Le service a créé l'an dernier une cellule d'enquête spécialisée en cybercriminalité financière. Le gouvernement planche sur la création d'une identité numérique sécurisée pour chaque citoyen.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top