Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 06/11/18

Ruée sur les CPF.-

La loi Pénicaud prévoit au 1er janvier une conversion en euros du crédit d'heures affecté au compte personnel de formation. Face à des augmentations de +100% annuels du volume de demandes (comme chez Agefos-PME par exemple), les Opco ont arrêté de traiter les demandes en cours afin de préserver leurs capacités 2019. En cause, des campagnes agressives voire mensongères de plusieurs organismes de formation, qui insinuent que les Opca disparaitront totalement voire le CPF lui-même. Par ailleurs, les syndicats laissent entendre que la conversion des heures en euros (14,28 euros de l'heure) désavantagerait les consommateurs de formations.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top