Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 09/09/16

Relaxe dans un dossier de négligence amiante.-

Le tribunal correctionnel de Strasbourg a relaxé trois entreprises impliquées dans l'exposition à l'amiante de plus de 330 parties civiles à l'occasion d'un chantier au Parlement européen en 2013, reconnaissant que des erreurs ont été commises mais sans justifier de condamnation.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top