Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 12/07/18

Recul du télétravail aux Etats-Unis.-

A l'instar d'IBM qui vient de faire machine arrière alors qu'un cinquième de ses troupes nord-américaines y étaient assujetties (soit 7.600 salariés), le télétravail perd du terrain aux Etats-Unis, et plusieurs grands comptes en sont revenus (Yahoo!, Bank of America, Aetna, Best Buy, Honeywell...). La proximité au bureau permet l'émulation et plus de créativité expliquent ces entreprises, avec des salariés peut-être un peu moins productifs au bureau mais in fine plus innovants.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top