Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 03/05/18

Recruter un étranger.-

Le seul passeport suffit à un ressortissant de l'EEE (UE + Suisse, Islande, Norvège, Liechstenstein) pour travailler en France. Pour les autres nationalités, l'employeur putatif doit solliciter la Direccte pour l'introduction d'un salarié étranger (dossier avec lettre explicative de l'embauche, contrat de travail, et demande d'autorisation). L'administration refusera les dossiers pour lesquels elle estime qu'une main-d'oeuvre française est abondante, et acceptera les métiers en tension listés dans l'arrêté du 18 janvier 2008 et au nombre d'une trentaine par région. Autres voies possibles, le recrutement d'un étudiant étranger (sous conditions de diplôme et de salaire) ou l'usage du "passeport talent", là encore avec conditions sur la qualification de l'emploi, le niveau d'études et de rémunération.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top