Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 10/01/18

Premiers RCC délicats à déployer.-

De source syndicale, Pimkie a renoncé le 9 janvier dès la première séance de négociation à son projet de rupture conventionnelle collective, la CFDT ayant rejoint CGT et FO dans leur opposition au dispositif (soit 75% du personnel représenté par ces trois syndicats). Un accord de méthode a été signé pour poursuivre la restructuration mais plutôt via un plan de départs volontaires et éventuellement des licenciements économiques. De son côté, PSA mise toujours sur 1.300 départs en rupture conventionnelle collective en 2018 (en plus de 900 congés seniors), sur la base du volontariat et pour des salariés ayant retrouvé un emploi.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top