Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 01/03/18

Pour un crowdfunding en titres jusqu'à 8 millions.-

L'association Financement participatif France, qui fédère les plateformes de crowdfunding notamment celles qui permettent de lever des fonds en capital ou en obligations, a demandé aux autorités françaises de relever jusqu'à 8 millions d'euros le plafond autorisé des opérations qu'elles canalisent. Argument invoqué : la mise en cohérence avec les nouvelles règles AMF d'inspiration européenne sur le non côté, qui n'exigent de prospectus qu'à partir de 8 millions d'euros.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top