Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 29/10/18

Paris veut desserrer la contrainte Solvency II.-

Bruno Le Maire milite à Bruxelles pour assouplir les règles prudentielles Solvency II, afin de desserrer la contrainte en fonds propres des assureurs afin de leur permettre de plus investir en actions dans l'économie réelle. Actuellement, les assureurs sont contraints à mobiliser en fonds propres 39% du montant investi pour les actions cotées, et 49% pour les non cotées.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top