Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 17/01/19

Malus sur les retraites complémentaires remis en cause.-

Evoquant une clause de retour à meilleure fortune comprise dans l'accord d'octobre 2015 sur les retraites complémentaires, la CFDT remet en cause la décote instituée sur les pensions de ceux qui partent avant l'âge du taux plein + un an. En place depuis le 1er janvier 2019, ce "coefficient de solidarité" grève de 10% pendant 3 ans les pensions versées. La CFDT va donc remettre le sujet sur la table de la négociation de pilotage stratégique prévue le 31 janvier. Le Medef, qui avait réclamé ce principe de bonus/malus mais en demandant alors un taux de 30 à 40% avant d'accepter 10%, botte en touche en affirmant manquer de recul et renvoyant le sujet à la clause de revoyure en 2021.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top