Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 25/06/18

Les ruptures conventionnelles ont trouvé leur place.-

La démission restait le 1er motif de rupture de contrat de travail en France l'an dernier selon le ministère du Travail. Les ruptures conventionnelles représentent 10% des ruptures de CDI, se substituant dans 75% des cas à des démissions, et dans 10 à 20% à des licenciements économiques, sans effet notable sur le volume de licenciements pour motif personnel.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top