Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 08/03/18

Géolocalisation interdite pour contrôler les temps de travail.-

Faisant jurisprudence, un arrêt de décembre 2017 du Conseil d'Etat a confirmé la vision de la CNIL (dossier Odeolis) qui interdit à l'employeur d'user de la géolocalisation pour contrôler le temps de travail de ses salariés. Le procédé "n'est licite que lorsque ce contrôle ne peut pas être fait par un autre moyen, fût-il moins efficace que la géolocalisation".

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top