Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 12/02/18

Fusion des aides à l'apprentissage.-

Ayant prévu de fusionner les 3 aides et le crédit d'impôt existant aujourd'hui sur l'apprentissage, le gouvernement compte en profiter pour cibler le nouveau dispositif unifié (6.000 euros minimum sur 2 ans) sur les seuls employeurs de moins de 250 salariés et pour les seules embauches de niveau bac ou pré-bac. Les entreprises de plus de 250 salariés ne seront plus éligibles à aucune aide, tout en demeurant assujetties à la contribution supplémentaire à l'apprentissage, comprise entre 0,05 et 0,6% de la masse salariale.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top