Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 02/05/18

Directive temps perso/temps pro.-

Plusieurs syndicats français ont adressé le 2 mai une lettre à Emmanuel Macron lui demandant de soutenir le projet de directive européenne sur les équilibres entre vie personnelle et professionnelle. Approuvé en novembre 2017 par les chefs d'Etat et de gouvernement, le texte est actuellement bloqué au Conseil par la France et les pays d'Europe de l'est, notamment pour ses conséquences financières. Prévu pour passer à l'Europarlement fin juin, il prévoit en effet un congé parternité de 10 jours à la naissance de l'enfant, un congé parental de 4 mois pour chacun des parents (prenable en une ou plusieurs fois jusqu'au 12 ans de l'enfant) et un congé pouvant atteindre 5 jours par an pour s'occuper de proches malades ou dépendants. Le tout au même niveau de rémunération que des congés maladie.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top