Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 22/02/17

Devoir de vigilance voté.-

Le devoir de vigilance des multinationales en matière de responsabilité sociale et environnementale a été voté le 21 février à l'Assemblée. Les entreprises françaises ou implantées en France d'au moins 5.000 salariés (10.000 pour les filiales de groupes étrangers) devront déployer un plan pour prévenir les atteintes graves de leurs filiales, sous-traitants et fournisseurs, partout dans le monde. Sous peine d'une amende pouvant atteindre 10 millions d'euros, ou 30 millions en cas de préjudice avéré.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top