Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 16/11/17

Des fragilités de la surtaxe d'IS.-

Entreprises concernées et groupes d'opposition à l'Assemblée planchent sur les arguments à faire valoir en vue d'une éventuelle contestation de la surtaxe d'IS (5 milliards d'impôt sur 300 entreprises) mise en place pour combler le manque à gagner fiscal engendré par l'annulation de la taxe à 3% sur les dividendes : rupture d'égalité devant l'impôt (car concentrée sur quelques entreprises), entorse au principe de confiance légitime (car subite), dépassement de la limite acceptable du niveau de prélèvements obligatoires, etc.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top