Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 26/10/18

Dématérialisation des arrêts-maladie.-

Le gouvernement a déposé un amendement au projet de Budget 2019 de la Sécurité sociale rendant obligatoire la dématérialisation des arrêts-maladie (dont le taux s'affiche aujourd'hui à 40%, contre 28% en 2015). Les médecins devraient en outre pouvoir prescrire des temps partiels thérapeutiques sans en passer d'abord par un arrêt à temps complet et sans attendre l'accord de la CPAM. Les prescriptions hospitalières ne sont pas concernées pour cause d'incapacité technique. Deux propositions du pré-rapport Seiller-Bérard-Oustric sur la prise en charge des arrêts-maladie, dont la version définitive est attendue en décembre.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top