Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 23/07/18

Couverture du risque de fraude.-

Les assureurs font face à une forte demande des dirigeants d'entreprise en matière de couverture des risques liés à la fraude, la corruption, la non-conformité, dans un contexte voyant les contentieux se multiplier, notamment sous l'impulsion de la SEC aux Etats-Unis et de la loi Sapin II en France. Si le plaider coupable est désormais pris en charge par la plupart des assureurs, les amendes infligées aux dirigeants ne le sont en général pas.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top