Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 16/04/18

Commissariat aux comptes : seuil relevé à 8 millions.-

Le gouvernement compte relever au niveau européen (8 millions d'euros) le seuil légal de chiffre d'affaires imposant la présence d'un commissaire aux comptes, actuellement nationalement fixé à 3,5 millions d'euros. De quoi générer une économie moyenne de 5.500 euros par an pour les entreprises libérées de cette obligation. Les commissaires aux comptes devraient perdre un quart de leurs mandats, représentant 620 millions d'euros de CA annuel. Les cabinets seraient contraints à 6 à 7.000 suppressions de postes. Une commission chargée d'identifier de nouvelles missions pour ces cabinets est mise en place sous la houlette de Patrick de Cambourg, président de l'Autorité des normes comptables.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top