Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 25/04/18

Commissariat aux comptes et capacité d'emprunt.-

Le relèvement du seuil obligeant une PME à faire certifier ses comptes par un commissaire aux comptes risque de compliquer l'accès au crédit bancaire de celles qui feront le choix de se passer d'auditeur estiment la CNCC et certains acteurs du financement d'entreprise. Ce que réfute l'Inspection générale des Finances qui estime les comptes des PME suffisamment lisibles pour qu'il n'y ait pas d'impact, d'autant que les officines de notation des entreprises demeureront. Les banques aimeraient une étude d'impact précise.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top