Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 21/11/19

CNIL vigilante sur le RGPD.-

L'insuffisante sécurisation de données personnelles nominatives était le motif de 7 des 11 sanctions prononcées l'an dernier par la CNIL, qui dispose d'un pouvoir de sanction accru en ce domaine depuis la transposition du RGPD, et n'hésite plus à infliger de fortes amendes.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top