Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 17/10/18

Arrêts de travail dans le collimateur.-

L'exécutif s'attaque à l'inflation des arrêts de travail, actuellement en progression de +4% annuels. Si l'idée d'un transfert sec sur les employeurs a été abandonnée cet été, Edouard Philippe a mandaté 3 experts pour des propositions. Un pré-rapport est attendu le 20 octobre et une version finalisée en fin d'année. Mais l'exécutif est d'ores et déjà tenté de prendre de premières mesures dès le projet de Budget 2019 de la Sécurité sociale, dont l'examen débute à l'Assemblée. De son côté, le Medef suggère plus de contrôles de l'Assurance-maladie, des salariés et des médecins et notamment les plus gros consommateurs/prescripteurs d'arrêts (contrôle systématique au 4e par exemple), plus de contre-visites à l'initiative de l'employeur, une harmonisation des durées d'arrêt par pathologie, un alignement du public sur le privé en matière de jours de carence, une meilleure information des assurés sur leurs durées cumulées d'arrêt, etc.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top