Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 22/05/18

Arnaques aux registres.-

Créateurs et chefs d'entreprise sont la cible des sociétés (souvent offshore) qui leur enjoignent de payer des services divers (inscription dans un registre le plus souvent : Kbis, Siret, marques, brevets...) qui s'avèrent le plus souvent gratuits et/ou sur lesquels elles n'ont aucune légitimité. Jouant sur les mots avec des formulations pensées pour ne pas être illicites, ces sociétés évitent ainsi les procès et l'obligation de rembourser en cas de procédure intentée contre elles. Les sites myinfogreffe.fr et euipo.europa.eu recensent les arnaques les plus communes.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top