Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 07/01/20

Amortir les dépenses de formation !.-

Peu avant les fêtes, l'Autorité des normes comptables s'est positionnée sur l'hypothèse d'un amortissement fiscal des dépenses de formation professionnelle, qui avait été suggérée par le ministère du Travail. Si ce dernier souhaitait que l'ensemble des dépenses puissent être inscrites à l'actif du bilan, l'Autorité comptable a limité le scénario aux dépenses réalisées par un prestataire externe pour la mise en service d'une immobilisation (et pour les entreprises non soumises aux IFRS). Si elle le préfère, l'entreprise pourra toujours inscrire les dépenses de formation en charges comme actuellement. En outre, l'ANC a autorisé l'inscription de toutes les dépenses de formation dans l'annexe comptable, à fins d'illustration de leur impact potentiel sur les résultats. Ses décisions doivent être validées par un arrêté de Bercy attendu dans la 2e quinzaine de janvier.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top