Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 04/06/18

Amendements sur CDD courts.-

Achevé le 31 mai à l'Assemblée en première lecture, l'examen de la loi sur la formation et l'assurance-chômage a vu l'adoption de deux amendements pour freiner encore l'usage des contrats courts. L'un impute aux employeurs recourant à l'intérim plutôt qu'aux agences d'intérim le bonus-malus prévu pour les employeurs en fonction du nombre de ruptures de contrat de travail qu'ils génèrent. L'autre amendement permet de signer un CDD pour remplacer non plus un mais plusieurs salariés si ceux-ci sont à mi-temps ou absents l'un après l'autre.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top