Retour Fil d’actus Les Echos | Publié le 17/11/16

La CNCC ne veut pas être cantonnée à l'audit légal.-

Dans le cadre de l'examen de la loi Sapin 2, le Parlement a ratifié l'ordonnance transposant la directive européenne de réforme de l'audit. En imposant une rotation obligatoire des auditeurs tous les 10 ou 16 ans et une responsabilité accrue des comités d'audit (avec liste de services qu'il est interdit de confier aux auditeurs légaux), la réforme inquiète la Compagnie nationale des commissaires aux comptes (réunie mardi en plénière) qui craint, sur la base d'une réalité déjà à l'oeuvre, de voir les missions hors audit légal échapper à ses 355 cabinets membres.

Restez à la page !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité et conseil

En continu
Tweets

Suivez-nous !

Top